Sébastian Le Merdy

blog about programming

View on GitHub
24 October 2019

Architecture hexagonale et programmation fonctionnelle

by Sébastian Le Merdy

Après avoir présenté l’architecture hexagonale, j’ai eu le droit à une question piège de la part d’un de mes collègues : est-ce que cette architecture est compatible avec la programmation fonctionnelle. Plus précisément : si j’isole mes effets de bords, ai-je toujours besoin de la partie infrastructure ?

À première vue on peut se passer de l’infrastructure

Cette question m’a pris de court. Ce qui m’a embrouillé est la description de ce que le programme allait faire :

  1. une application instancie le domaine
  2. elle reçoit une commande qu’elle traduit en un appel au domaine
  3. le domaine décrit des effets pour capturer un contexte
  4. il calcule un résultat en appliquant des fonctions pure
  5. il décrit d’autres effets pour sauvegarder le résultat
  6. l’application applique ces effets

Dans cet enchaînement, on pourrait croire que la partie infrastructure finie par ne plus être nécessaire du tout.

Reformulons

Si on reformule les points 3. et 5. :

  1. le domaine sollicite des ports d’infrastructure qui lui décrivent des effets pour capturer un contexte
  1. il sollicite des ports d’infrastructure qui lui décrivent d’autres effets pour sauvegarder le résultat

On constate donc que le découplage de l’infrastructure reste nécessaire. La subtilité constiste à dire que ces adapters ne vont plus exécuter les effets de bord mais seulement les décrire. C’est l’application qui finira par les exécuter.

Conclusion

Si on se donne comme objectif d’écrire du code fonctionnel pur qui wrappe les effets de bord dans des constructions adhoc, ce n’est pas pour ça que l’intérêt et la nécessité d’isoler ces parties dans du code d’infrastructure en dehors du domaine disparait.

tags: